« quand Julien Dray règle ses comptes, le PS prends (encore) des coups... | Accueil | La fin du jour... »

14 janvier 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

En effet, avec ce genre de "jeux", afin d'avoir l'assurance de leur pain quotidien, les gens vont voter comme en Italie pour Berlusconi, le seul qui leur semble planer au dessus de la mêlée... Donc Sarkosy risque bien d'être plébiscité !
C'est ainsi que l'on fait disparaître la démocratie. Comme cela s'est produit pour le Grecs et les Romains... Nos intellectuels, dans leurs raffinements et perversion pourront être fiers d'eux !
C'est pas la Burqa qu'il faut craindre, mais une chape de plomb sur nos libertés....
Prends garde à toi citoyen ! La démocratie est enfant de bohême où la diversité fait loi !

stapper, vous dites : "face à une télé aux ordres tous les coups sont permis" ou "du pain et des jeux". En effet, malgré que vous le dénonciez, vous semblez bien vous croire cirque ! Hé bien continuons sur ce ton… : " vous n’êtes pas dans la fosse aux lions ! " Arrêtez de vous prendre pour un martyr…tout comme Peillon, car le fauve c'est vous ! Sans doute n’êtes-vous pas responsable de votre état… on vous a affamé pour jouer ce rôle... où plutôt appâté, car vous me semblez bien crédule. De tous temps, le pouvoir s’est accordé le privilège d’orienter les débats… quand encore ceux-ci avaient lieu ! Reprenez-vous, à vous relire, nous constatons que vous commencez par une interrogation et finissez par une exclamation ! Signifiant plus votre ressentiment que votre objectivité...
Heureusement que les journalistes s'indignent quand ils voient la manière où « l’invité » a fait faux bond…usant de double langage. Est-ce cette façon de penser, de biaiser, que vous défendez ? Pour vous illusionner de liberté ? Même si sur le fond, vous n’avez pas tort dans vos observations, vous vous rendez à votre tour complice du système avec sa politique spectacle…les médias peoples, n’en demandaient pas tant. Sans doute avons-nous la démocratie que nous méritons. Reste à souhaiter en fin de course, que ce genre d’esbroufe fera long feu au profit de nos débats d’internautes-citoyens.

Moi je dis bravo à Peillon pour les raisons suivantes :
Le débat sur l'identité nationale est malsain et sans intérêt dans la période actuelle,
Un débat sur l'identité européenne aurait peut-être eut un intérêt face à l'absence de l'Europe dans tous les grands problèmes internationaux : Copenhague, le H1N1, la crise financière, l'aide à Haïti etc..
Ce débat vise à occuper l'électeur-téléspectateur sur des problèmes mineurs (du pain et des jeux disait-on jadis),
Et puis qui sont ces journalistes Chabot, Ney, Apatie et autre Sorman qui veulent nous dire ce qu'il faut penser! Ce discours : « c'est mal ce qu'a fait Peillon » répété sur tous les tons, sur toutes les chaines est totalitaire et je pèse mes mots.
Les débats d' A. Chabot ont toujours été un grand cirque où chacun s'invective, hurle plus fort que son voisin, n'écoute personne et notre bonne Arlette qui crie encore plus fort que tou ce beau monde. C'est du CIRQUE ! Et du plus mauvais. Bravo Peillon de dire « le roi est nu »
Face à une télé aux ordres tous les coups sont permis
Et puis A. Chabot devrait laisser sa place à de vrais pros comme Calvi ou Taddeï par exemple, alors pourquoi ne pas lui suggérer une retraite anticipée ?

@ anonyme, votre réaction spontanée aux propos de "politis 250" dénote plus votre penchant à la contradiction qu'une remarque objective... Vous n'avez sans doute pas pris la peine de lire le lien indiqué. Sinon, vous auriez découvert qu'il n'y est aucunement question de " vue déiste de la politique". Au contraire le sénat français, félicite le gouvernement Tibétain en exil, pour sa constitution où des religieux bouddhistes participent activement, et ce dans toute les règles de la démocratie.
Est ce cela que voulait souligner "politis 250" par son terme "bio-démocratie" ?
Quant à l'attitude de Peillon, elle pourrait certes être considérée comme un avertissement face à non indépendance des journalistes, mais c'est la manière qui est déloyale.

politis250, vous êtes aveuglé par une vison déiste de la politique.Vous avez peut-être raison, certains comme les verts sont à la tête d'une nouvelle religion et le peuple ne le voit pas.Les nouvelles religions sont aussi la phobie de l'insécurité, du voile intégral ou de l'identité nationale; heureusement ils se soigneront sur la durée.Pour revenir à Peillon, il a eu raison de ne pas venir, montrant ainsi le peu de considération qu'il a pour les médias nationaux qui sont maintenant la digne copier de leurs équvalents italiens.Pas d'objectivité chez ces journalistes qui squattent aux heures de grande écoute.Donner une bonne leçon à ces pseudo journalistes qui font des pseudo débats alors qu'ils sont a la botte du pouvoir, il fallait oser et il a bien fait.

Au moins sur ce blog, on ne cherche pas à relancer l'audimat en attisant les querelles électoralistes qui occultent les véritables problèmes (c'est la loi du marché, certes, mais avant de s'engager... on réfléchit !). Même si les bloggeurs avertis le savent, il est bon de le rappeler.
Pour en revenir à Peillon, son "faux bond" est vraiment indigne. Le matin même il avait confirmé sa participation au débat !
@Jean M, non, vous n'êtes pas hors sujet. Parler des verts est vraiment lancer le pavé dans la mare. Et pour cause, cette année, serait celle de la "biodiversité"... Bien que j’apprécie ce terme, il est à craindre que celui-ci va embrumer les esprits, plus que les éclairer. Certains, vont de suite interpréter cela comme un appel à la tolérance, aux mélanges inter ethniques et confessionnels etc... De quoi, une fois de plus alimenter le superficiel et la société blingbling/socialo. Alors, que le mot "bio-diversité", se compose de deux mots, le premier signifiant : "la vie" ou "le monde" et le deuxième, les diverses ramifications... Mais, nous avons un tronc commun ! Comme nous avons tous le même soleil ! Nous sommes donc tous relier! C'est donc de ce point de vue qu'il faut voir la biodiversité ! D’où la nécessité d’œuvrer à l’élaboration d’une religion commune ! (un seul cœur, dans des corps différents ! Voilà le vrai sens !).
Alors que, d'aucun ici, font semblant de ne pas comprendre...et fustigent les discutions sur l'identité nationale ou la Burqa…il y a de quoi intervenir vivement. Nous sommes pourtant au coeur du sujet ! Tout comme de voir un élu, aussi "intelligent" que Peillon, refuser le débat par pure raison électoraliste.
Comme je suis quelqu’un d’engagé, à propos de « bio-démocratie » (un terme à moi) je vous convie à lire le discours de Jean-François Humbert, à l’occasion de sa mission de représentant du Sénat au Tibet

http://www.jfhumbert.com/fichiers/Allocution-Tibet-JF-Humbert.pdf

PAS DE BURKA....ce n'est pas la peine de tourner autour du pot ....

Pas d'espace politique pour les internautes à Besançon, et j'espère monsieur que vous publierez mon commentaire pourtant hors sujet.
Je veux parler des verts qui n'ont aucune reconnaissance envers les élus et le peuple de gauche qui les a fait rois à la région de Franche-Comté.Ils ont un égo énorme depuis les européennes en se croyant aptes à faire la course seuls.C'est pourtant par une synergie de gauche que monsieur Fousseret maintient le cap à gauche dans notre ville et je ne comprends pas la façon de se comporter de nos amis verts au premier tour des régionales.La region aurait pout être emporté au premier tour avec une liste plurielle.

Très bonne analyse de Mme Nay
Peillon rate son faux bond - La semaine de Catherine Nay
http://www.europe1.fr/Radio/ecoute-podcasts/Chroniques-weekend/La-semaine-de-Catherine-Nay/Peillon-rate-son-faux-bond

@ citizen, je comptes bien ne pas conserver mon pseudo, mais c'est une manière d'insister sur les différentes formes de censures. Certaines sont justifiées par notre droit civique, mais sont en revanche plus que tendancieuses au regard de personnes ayant mis leurs espoirs salvifiques et moraux dans des voies religieuses... Mais, cette considération est bien connue, voire admissible. Par contre, ce qui est discutable et anti-démocratique, c'est de décider d'appliquer où non les chartes ou règlements en fonction de subjectivités et d'intérêts partisans ou personnels.
Ce que vous ne comprenez pas citizen, doivent être mes allusions aux causes fondamentales qui débouchent sur l'identité nationale ou la Burqa. En effet, vous pouvez dénoncer la misère, les sans logis, tant que vous voulez etc.. mais si vous faites le rapprochement de ses malheurs par le manque de solidarité, de compassion, du fait d'un relâchement de nos valeurs occidentales...vous serez rapidement mis au ban, voire censuré par les « bienpensants » .

@ censuré: tu as lu ou qu'on pouvait écrire qu'une fois j'ai déja écris plusieurs fois des commentaires -pourquoi tu prends le pseudo "censuré" Daniel ne semble pas te censurer.Je ne comprends pas tout ce que tu écris.

toujours et encore la guerre au ps, on a bien fait de partir
tu publies ???????????????????????????????????????

AFP -Le député PS Manuel Valls a critiqué samedi la défection de son collègue de parti Vincent Peillon lors d'une émission télévisée où il devait être confronté au ministre Eric Besson sur le thème de l'identité nationale, estimant qu'”on a toujours intérêt à débattre”.

“Je crois qu'on a toujours intérêt à débattre, à présenter ses idées”, a déclaré l'élu de l'Essonne interrogé par France Inter.

“Et puis surtout il y a la méthode!”, a ajouté Manuel Valls. “Dire qu'on y va pour ne pas y aller après, ça pose forcément toujours un problème de crédibilité”.

Il a décelé “une forme de frustration de la part du téléspectateur en général, et notamment de ceux qui nous sont proches” après ce faux bond de dernière minute de l'eurodéputé PS, jeudi soir dans l'émission “A vous de juger” sur France 2.

Le député de l'Essonne a également regretté que Vincent Peillon ait demandé la démission de la présentatrice et directrice générale adjointe de France 2 chargée de l'information, Arlette Chabot : “Je pense qu'on doit éviter les mises en cause des journalistes du service public. Honnêtement c'est pas à nous de le faire”.

“Vincent Peillon est un des dirigeants les plus intelligents de notre formation politique, c'est toujours un peu embêtant de le voir dans cette polémique, c'est le choix qu'il a fait…”, a-t-il conclu.

Vendredi la patronne du PS Martine Aubry avait pris la défense de l'ex-lieutenant de Ségolène Royal, mais son coup d'éclat a mis plusieurs autres ténors du parti dans l'embarras. Il a été unanimement dénoncé à droite, l'UMP parlant de “scandale” et de “manipulation”.


D'accord avec vous "anonyme", seulement il faut aussi se pencher sur les causes de cette misère... Quelle soit matérielle ou intellectuelle. Ne trouvez vous pas significatif que l'application sélective des lois et règlements (conduisant à la censure) opère surtout sur les sujets d'identité nationale ou en ce moment la Burqa ?
Aucun n'élu, ne s'aventure à traiter les problèmes de fond. C'est donc à nous les citoyens de nous investir et d'occuper l'Agora.
Seulement, je ne sais pas si ce forum le permettra. J'ai cru comprendre que nous avions droit à une seule intervention par sujet... comment peut on donc débattre dans ces conditions? Ai je bien compris modérateur ?

vous pensez qu'il n'y a rien de plus urgent en france que des discours sans fin sur la burqua ou l'identité nationale ?Les sans logis meurent, les chomeurs galèrent et le Pen besson sont à la télé,pauvre pays des droits de l'homme qui est le pays du droit des plus forts.

RAPPEL DU MODERATEUR

Certains internautes se plaignent de la non-publication de leurs commentaires.
Je leur rappelle que les commentaire doivent être conformes à la législation en vigueur en France.Sont interdits (liste non exhaustive)
- l’incitation à la haine raciale et à la discrimination
- la diffamation, ce qui porte atteinte à l’honneur d’une personne
- l’agressivité, la grossièreté, les « hors sujets »
- les allusions sexistes,racistes ou homophobes
- la publication d’adresses privées, internet ou e-mail

Daniel AIME

Quand le SNJ CGT regrette qu’un tel spectacle ait lieu sur les antennes du service public,on leur répond que cela s'appelle la démocratie, et la CGT est bien loin d'etre un symbole de la démocratie en voulant choisir les débats auquels les français auraient droit.Sous prétexte d'antiracisme on aurait plus le droit de parler de rien.Depuis des mois on nous abreuve de réflexions sur ce que c'est que l'identité des autres dans les pays hors métropole , en Afrique ou dans certains départements d'outre-mer et il serait , d'après le parti de monsieur Peillon, indécent de parler de l'identité française , de notre histoire ? on croit rêver.Notre identité nationale , les français ont le droit de s'interroger quand certaines rues de Paris deviennent des lieux de prière, quand on tente d'assassiner une actrice parcequ'elle pose la question de la condition de femme dans l'islam et quant une proportion de plus en plus grande de jeunes gens , étudiants ou non ne savent pas aligner deux mots sans fautes d'orthographe donc utiliser la langue qui est la base de l'identité de notre pays .Monsieur Peillon, c'est pas de l'indignité, c'est une activité laïque de salut public et on évitera s'il est encore temps les méfaits du communautarisme culturel, générationel religieux, et social qui s'installe !
vous oserez publier ?

Moralité, Peillon est un bon intellectuel, un excellent homme d'appareil mais absolument pas politique ni stratégique .... franchement là j'en suis convaincue, la politique ce n'est pas son truc. Le mieux c'est qu'il redevienne intellectuel à temps plein, il donnera nettement plus de choses plus intéressante et il sera dans son milieu naturel.
Peillon, l'art politique , c'est pas son truc.C'est juste un intellectuel capable de faire des interventions parfois violentes.Son milieu naturel c'est la philosophie et il doit y revenir.La stratégie politique il comprendra jamais;pour preuve il a soutenu tout le monde, de Montebourg à Ségolène.brillant parcours.Merci pour votre espace d'expression politique, il n'y a vraiment que vous à besançon et je fais connaitre votre blog à des amis.
Marcel H.

Le fond du problème, est que les marges de manœuvres se restreignent entre les deux grandes formations politiques de notre pays, nous en sommes à la chaise vide pour le PS contre/ Besson ministre UMP, ancien socialiste. Marine Le Pen a eu beau rôle de les accuser de connivence par l’intermédiaire de problèmes où l’on voit bien que le serpent se mord la queue. Par exemple avec les « sans papiers », nous assistons bien à un esclavagisme moderne. Les lois sociales et la législation du travail étant telles, qu’il est tentant de soupçonner une certaine complicité pour laisser pénétrer une main d’œuvre corvéable à merci. Quand à l’identité nationale, les martiniquais viennent de répondre oui massivement .Nous en sommes au « bling-bling/socialo ». Jusqu’au jour où le communautarisme ne pourra plus être dissimulé et là le FN risque de l’emporter. Si la démocratie existe toujours….car si individuellement, certains sont prêts à reconnaître leurs erreurs. Collectivement, notre système scientiste nous conduit à une absurde confrontation (bien que certains se défaussent avant…). Mr Peillon, la nature ne laisse jamais une place vide, vous auriez pu être remplacé. Est-ce donc un luxe que vous pouvez vous offrir ? Alors que tant d’autres sont muselés, censurés sans raison valable ! (moi-même Jean-Claude B. sur un autre site public, on m’interdit de m’exprimer en mon nom !) Refuser ce débat, est surtout l’aveu de votre impuissance…Par contre demander la démission de la journaliste, aurait été courageux si vous étiez venu lui demander vous-même en direct et nous en expliquer les raisons. Mais c’est un autre débat…

Bravo bravo bravo camarade Vincent
c'est de cette façon qu'il faut combattre la télé triomphante de Sarkosy
tu as fait ce que personne n'a osé faire dans ton parti, dénoncer un débat honteusement truqué sur une chaine publique.
Tu es critiqué par les éléphants
laisse les s'agiter: tu as donné un formidable arret à une rédaction de France 2 inféodée au pouvoir de l'argent.

D'abord Peillon il est pas à la hauteur pour débattre avec Besson et il le savait.C'est un bon tribun dans les congrès et les meetings du parti socialiste et les soirs d'élections mais c'était insufisant hier soir.
Ce qui m'inquiéte le plus, c'est Tariq Ramadan qui utilise à peu près les mêmes arguments pour fustiger le débat que le communiqué de Peillon et alors là, c'est grave.
http://actu.orange.fr/dossiers/20100112/L-identite-nationale-la-polemique-/avis-d-expert/Tariq-Ramadan.html

Je comprends ses motivations et ses arguments mais il aurait du venir sur le plateau et s'expliquer en direct.Tu sais que je n'ei rien contre les blogs mais pour un homme qui vise les plus hautes fonctions, communiquer de cette façon pour faire des "coups" comme Ségolène c'est toucher le fond de la co......ie.
Ce manque de courage va encore couter très cher aux socialistes et je suis dans une rage folle.



pas de problème à France Inter :-) :-)) :-)))

On aurait pu éventuellement comprendre un gros coup de pub. Machination d'homme politique, au dernier moment on s'en va. On ne parle que de vous, et personne d'autre n'a été invité à votre place.
Mais demander la démission des journalistes ....
Je pense que le seul bon journaliste pour un socialiste n'est pas un journaliste de droite (on le savait), pas un journaliste objectif (c'est bien trop dangereux) mais un journaliste de gauche. Pour cela ils ont assez le choix pour ne pas demander la démission des autres.

c'est pas aux journalistes syndiqués de France 2 de faire la loi.Le Président a été démocratiquement élu.

Lily; vous pensez que c'est avec une fuite qu'on montre ses arguments ?
" j'avais pris ma décision depuis plusieurs jours. C'était préparé avec quelques-uns. Je voulais qu'il y ait un incident. Il fallait que ça fasse un peu scandale. Je ne voulais pas qu'ils se rabattent sur un autre socialiste."
il avait surtout peur de reconnaitre qu'un des raisons de l'état de la gauche c'est justement de ne pas parler depuis 20 ans des problèmes des français de base qui ne votent plus pour elle et il a laissé Besson parler pas si mal d'ailleurs et sereinement et objectivement de l'immigration, la sécurité.les socialistes (je votais socialiste) nous ont abandonnés et sont pas capables d'aller défendre des convictions sur un plateau de télévision. C'est lamentable.Et vous vous en êtes ou ? c'est de droite ou de gauche ici ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)